lundi 1 février 2016

Nouveau nom, nouveau site!


Concertaction Estrie devient ADDERE!

Rendez-vous sur le nouveau site : www.addere.ca

Au plaisir de vous y retrouver!

jeudi 10 décembre 2015

Joyeux Noël durable

mercredi 14 octobre 2015

La ferme piscicole des Bobines mise sur une pisciculture durable

La Ferme piscicole des Bobines est située à East Hereford dans la MRC de Coaticook. Elle produit, transforme et met en marché de la truite arc-en-ciel, le tout dans un environnement promouvant l'aquaculture durable et responsable. Pendant la saison estivale, la ferme s’occupe également de l'ensemencement de truites arc-en-ciel dans les pourvoiries et les clubs de chasse et pêche de la région. Il s’agit du plus important site d’élevage de truite arc-en-ciel au Québec et fait unique, la Ferme piscicole des Bobines est la seule entreprise québécoise à transformer directement ses produits à la ferme.

Pour l’organisation, le développement durable se traduit avant tout par une vision globale de l’avenir. Afin de préserver les besoins des générations futures, il est nécessaire d’optimiser l’usage des ressources actuelles. Cela passe aussi bien par l’optimisation de la consommation de matières premières  (eau, énergie…) que par une gestion efficace des rejets dus aux activités d’élevage.

Dans cette optique, la ferme piscicole de Bobines étudie la possibilité d’une expansion de ses infrastructures lui permettant de réutiliser 99% de l’eau en circulation dans ses activités. Si l’investissement de départ est conséquent, les retombés d’un tel projet seraient à la hauteur du risque. L’entreprise peut espérer pêle-mêle : une croissance des poissons plus rapide, un meilleur rendement énergétique, une diminution des rejets de phosphore. Ainsi, dans le cadre de sa démarche d’accompagnement en développement durable avec Concertaction Estrie, les principaux enjeux de la ferme seront donc une meilleure efficacité énergétique, une meilleure gestion des matières résiduelles ainsi qu’une politique d’approvisionnement plus responsable.

mardi 1 septembre 2015

Des vacances plus responsables au Camping Aventure Mégantic

Situé à Frontenac dans la MRC du Granit, Camping Aventure Mégantic a ouvert ses portes en mai 2015. En plus de proposer près de 140 emplacements et des tentes prêt-à-camper, l’établissement propose également une grande variété de loisirs et d’animations pour petits et grands.

Camping Aventure Mégantic voit le développement durable comme un moyen de perdurer et de prospérer dans le temps. Par l’adoption de bonnes pratiques, aussi bien environnementales, sociales, qu’économiques, l’entreprise souhaite se démarquer et se positionner comme un véritable acteur de changement. De par son engagement en développement durable, Camping Aventure Mégantic désire apporter sa contribution à la collectivité ainsi qu’à l’environnement.

Camping Aventure Mégantic est une entreprise en démarrage, et à la vue de son jeune âge, elle souhaite dès le début de ses activités adopter des pratiques de gestion exemplaires. Ainsi dans le cadre de son accompagnement en développement durable avec Concertaction Estrie, l’entreprise a ciblé la gestion des ressources humaines comme un enjeu important à relever. Cela passera notamment par la mise en place d’outils de gestion encadrant le travail des employés. En outre, elle désire aussi porter ses efforts sur la gestion des matières résiduelles. Le camping entend profiter des vacances pour sensibiliser sa clientèle au tri des déchets, en particuliers en mettant à leur disposition un système de tri et de collecte efficace.

vendredi 3 juillet 2015

Une couche de développement durable aux peintures en poudre de Concept ProMet

Concept ProMet est une entreprise située à Asbestos se spécialisant dans l’application de peinture en poudre (Powder Coat) et de nylon. Concept ProMet offre un service de sous-traitance pour le fini de pièces dans des dimensions pouvant aller jusqu’à 20 pieds. Dans une moindre mesure, l’entreprise fait également de l’assemblage mécanique.

Pour le copropriétaire, M. Éric Brown, le développement durable (DD) passe d’abord par l’adoption de meilleures pratiques environnementales. Viennent ensuite des considérations économiques et sociales permettant d’adopter cette vision large que représente le DD. L’entreprise se démarque déjà par son utilisation de peinture sans solvant ne libérant aucun COV. Elle est également très impliquée dans son milieu, tant au niveau économique que communautaire.

La gestion de l’énergie et la gestion des matières résiduelles sont deux enjeux prioritaires sur lesquels l’entreprise souhaite se pencher à court terme. La direction souhaite notamment modifier son éclairage en faveur d’une solution plus efficace, ainsi que travailler sur la relance d’un projet de mise en valeur des résidus de peinture en poudre.

mercredi 17 juin 2015

La Coopérative de travail Résidence Sérénité intègre le développement durable à sa stratégie

La Coopérative de travail Résidence Sérénité est un centre d’hébergement pour personnes âgées autonomes ou en perte d’autonomie. Située à Saint-Ludger, dans la MRC du Granit, elle accueille une trentaine de résidents. Sur les lieux, ceux-ci peuvent profiter de multiples services, incluant les repas, l’entretien, les services à la personne, ainsi que des services assurés par le CLSC.

Pour deux membres de l’administration, Mmes Sylvie Carrier et Caroline Fluet, le développement durable est une méthode qu’on acquière pour s’améliorer sur divers enjeux, dont les achats responsables, la rétention de personnel et plusieurs aspects environnementaux. L’organisation se démarque déjà en ayant intégrée un mode de gestion participative, des conditions de travail bien encadrées, la participation à des programmes d’insertion, la récupération responsable des médicaments et piles, ainsi que la mise à la disposition d’un service de transport collectif aux résidents.

Dans le cadre de l’accompagnement avec Concertaction Estrie, la Coopérative de travail Résidence Sérénité portera une attention particulière aux enjeux suivants : gestion de l’énergie, gestion des matières résiduelles, encadrement des conditions de travail et communications. En particulier, des efforts seront mis sur la mise sur pied d’un site Web (où les engagements en développement durable pourront être communiqués), l’amélioration de la disposition de bacs de récupération et les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique du bâtiment.


mardi 2 juin 2015

Trèd’si, un acteur-clé en récupération de bois traité

Trèd’si inc. est une entreprise de 12 employés située à Westbury dans la MRC du Haut-Saint-François. Mise sur pied en 1984, Trèd’si inc. se spécialise dans la disposition environnementalement responsable du bois traité et la vente de produits recyclés, allant des poteaux de bois rond jusqu’aux planches de toutes dimensions. Parmi ses nombreux clients de toutes tailles, l'entreprise s'occupe notamment de la disposition du bois traité d’Hydro-Québec qui doit se départir de façon écologique de ses poteaux électriques en fin de vie utile.

Pour Mohika Tremblay, qui œuvre au sein de l’équipe de direction, le développement durable (DD) rime avec la pérennité de l’entreprise dans une vision long terme. Chez Trèd’si inc., l’aspect environnemental du DD prend une importance majeure : elle est au cœur de leur modèle d’affaires.

L’entreprise exploite d’ailleurs une unité mobile de traitement des eaux contaminées permettant non seulement de se conformer aux exigences environnementales sur son terrain, mais également d’offrir un service de haute performance à d’autres entreprises désirant traiter leurs effluents.

Dans le cadre de la démarche en développement durable avec Concertaction Estrie, Trèd’si inc. se penche sur la communication de ses engagements, l’encadrement améliorée des conditions de travail ainsi que le contrôle de la rentabilité.